RADIO(S)

Alerte info
TRAFIC : Des dealers recrutent leurs passeurs en leur offrant des nuggets Ces « chicken shops gangs » enrôlent surtout des ados de 14 à 17 ans INTERSTELLAR : L'astronaute Luca Parmitano va jouer les DJ depuis l'espace « Notre but est de rapprocher l’espace du grand public », a expliqué l’Agence spatiale européenne POLLUTION : A quelle dose le plomb de Notre-Dame est-il un danger pour la santé? L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame a engendré une pollution au plomb au cœur de la capitale qui représente un risque pour la santé des personnes exposées CIRCULATION : Le nombre de morts sur les routes stable en juillet Sur les sept premiers mois de l'année, les autorités recensent 1.843 morts sur les route ENVIRONNEMENT : Les eaux contaminées de Fukushima pourraient finir dans le Pacifique Le gouvernement japonais pourrait autoriser le « rejet contrôlé » dans l’océan Pacifique des eaux contaminées de Fukushima, au grand dam de son voisin sud-coréen ANIMAUX : Finistère: Une baleine de 13 mètres échouée sur une plage Un examen interne de la bête doit être pratiqué sur la plage de Penmarc’h, mercredi CYBERSECURITE : Des failles de sécurité détectées dans les iMessage sur les iPhone Cette faille de sécurité sur les iPhone serait due aux nombreuses fonctionnalités des iMessage
Ecrit par

Le Sziget Festival continue, et pour le jour 2, Franz Ferdinand nous a fait la démonstration de toute le fièvre rock qui incarne le groupe écossais.Tout de suite, notre report !

Imaginez une semaine entière de festival sur toute une île en plein coeur de Budapest ? C’est l’expérience que propose le Sziget Festival depuis plus de 20 ans maintenant. Durant sept jours, les festivaliers ont la possibilité de vibrer au son des concerts des meilleurs artistes du moment, faire mille activités extraordinaires et festoyer avec un public venu des quatre coins de l’Europe. Si pour le jour 1, c’est Ed Sheeran qui assurait la tête d’affiche du Sziget, lors de la seconde journée, c’est le groupe Franz Ferdinand qui a marqué les esprits. Non sans classe, les Écossais ont délivré un live furieux et démontré que le rock n’est définitivement pas mort !

C’est par le tube Matinee que les Franz Ferdinand commencent leur set, mettant la foule déjà en émoi. Ils enchaineront rapidement avec un autre hit No You Girls, la machine est lancée, le public est prêt à pogoter. À coup de riffs énervés et de quelques jeux de scène toujours avec élégance, le groupe fait régner une fièvre rock tout au long de sa prestation. Les titres tous plus énervés les uns que les autres s’enchainent, et on assistera à une explosion de joie pour l’avant dernier morceau, le mythique Take Me Out. Le concert s’achèvera par une présentation de chaque membre du groupe suivi de l’ultime This Fire, de vrais gentlemen ! Ne manquez pas le jour 3 du Sziget Festival ce vendredi 9 août avec Tove Lo, Martin Garrix ou encore Charlie Winston.

Source de l'article : https://www.virginradio.fr/sziget-2019-franz-ferdinand-ou-la-fievre-rock-sur-l-ile-de-la-liberte-report-a688795.html
Partager